Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

Adoptée le 1er Août 2018, la loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnel” apporte de grandes réformes au niveau de la formation professionnelle des salariés, l’apprentissage, et leur financement. Au vu de l’évolution de la crise sanitaire depuis 2020, des mesures d’ajustement ont été appliquées.

 

Les dispositifs assignés à cette loi sont les suivants:

 

  • un Compte Personnel de Formation (CPF) retravaillé et à l’accès facilité par une application mobile;
  • le Congé Individuel de Formation (CIF) est remplacé par le CPF de transition professionnelle (ou Projet de Transition Professionnelle);
  • le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) permettant un temps d’échange avec un spécialiste (évolution du congé de bilan de compétence);
  • la possibilité pour les entreprises d’ouvrir un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) avec des démarches simplifiées et des aides pour y développer l’apprentissage.
  • le dispositif de l’Activité Partielle Longue Durée (APLD) permettant aux entreprises de bénéficier de fonds publics en contrepartie d’engagements sur l’emploi

Besoin d'aller plus loin ? Nous vous répondons sous 48h

Notre site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience et optimiser ce site et les services proposés.